Laboratory for the Analysis of Places, Landscapes and European Countryside
Laplec - Service de Géographie rurale de l'Université de Liège
 
 
 
 
 
 
Imprimer

Projets de recherche - Research projects

2018 : Gestion durable des paysages ruraux en périphérie de Bandudu (RD Congo)

Préservation des paysages ruraux et gestion durable des espèces naturelles par l’aménagement d’espaces d’expérimentation en périphérie de la ville de Bandudu

Résumé

Depuis son choix en 1966 comme chef-lieu de la province unifiée du Bandundu et son élévation au rang de ville en 1969, la fonction politico-administrative de la ville de Bandundu a été renforcée à l’issue du transfert des institutions provinciales et autres services ad hoc avec leurs agents (1). Il fallait loger les actifs arrivants ou leur attribuer des terrains à bâtir à l’intérieur et en périphérie de la ville. C’est l’enclenchement de la croissance spatiale qu’a connu Bandundu (2). Cette expansion spatiale non planifiée est devenue une pierre d’achoppement d’autant qu’elle s’est faite sans consultation des composantes de la société civile (3). Depuis lors, surgissent des conflits fonciers et autres problèmes d’urbanisme, des soucis d’approvisionnement en denrées vivrières, eau courante, matériaux locaux de construction, et une augmentation des risques environnementaux (4). Face à cette situation, l’Université de Bandundu (UNIBAND) avec ses trois départements (Economie agricole, Phytotechnie et Zootechnie, intégrés au sein de la faculté d’Agronomie) a décidé de réagir pour contrer les activités qui pourraient aggraver la situation ultérieure. Son objectif dans ce POP est d’inventorier les différents espaces ruraux non encore lotis en périphérie de la ville dans le but de les délimiter, les cartographier de les évaluer en vue de proposer une gestion durable des terres (5). Le projet devrait également permettre à des familles urbaines modestes vivant de l’agriculture familiale d’accéder aux terres périurbaines pour développer des cultures traditionnelles en voie d’abandon pour leur survie (6). L’expertise des chercheurs du Laplec est souhaitée pour animer des séminaires, participer à des rencontre de sensibilisation des autorités,  initier les étudiants et jeunes chercheurs locaux  à travers cette recherche action aux différentes méthodes de recherche sur le terrain ainsi qu’aux nouvelles techniques d’information, de communication (NTIC), de télédétection, de cartographie et des systèmes d’information géographique. Après le démembrement de la grande province du Bandudu en 2015, la ville est maintenue comme chef-lieu de la province du Kwilu, attirant de plus en plus de personnes et accentuant la périurbanisation (7). Il est donc plus que temps pour sensibiliser les autorités locales et de proposer une méthode d’inventaire et de gestion de ces espaces périurbains.

Partenaires principaux

Prof. Noti N’SELE Zoze (Univ. de Bandudu)

Prof. Dr. Serge SCHMITZ (Laplec, ULiège)

Financeur

ARES, Coopération au développement

 
   

Copyright © ULg - Laplec
Administration